Pacto Navio, un cubain passé en fûts de Sauternes

pacto-navio

Evènement au dernier Whisky Live au corner rhum : la maison Pernod présentait sa dernière création, le rhum Pacto Navio en présence du fameux Maestro Ronero Asbel Morales. «Nous avons recherché à raconter une vraie histoire puisée entre les colonies de l’Espagne, de la France et de l’Angleterre et de la mettre en bouteille pour donner naissance à Pacto Navio, » précise-t-il. Une belle histoire qui daterait de près de trois siècles entre l’île et les négociants de la vieille Europe qui, selon Absel Morales, traversaient l’Atlantique à bord de navios (ndlr, navires) chargés  de barriques en chêne français remplis de vin de Sauternes  à destination de Cuba (ndlr, et de tous types de vins mutés ou liquoreux capables de supporter transport et climat tropical dans toute la Caraïbe). « Vers la fin du XVIIème siècle Cuba, colonie espagnole, était parmi les premiers exportateurs de sucre (ndlr : nous avons un doute sur les dates annoncées et enquêtons avec notre historien).  L’aguardiente que produisait le pays ne représentait pas encore un spiritueux de grande qualité mais il était déjà commercialisé par ce biais. En effet, une fois les vins consommé sur place, les navigateurs chargeaient leurs fûts vides de distillats de canne à sucre de Cuba dont les saveurs et la couleur évoluaient au fil des trois mois de leur retour vers l’Europe. » ajoute Asbel Morales. Avec au bout du voyage une nouvelle dimension aromatique.

pacto

Ce commerce aurait malheureusement stoppé pendant quelques années en raison des guerres napoléonienne qui opposèrent, entre autres, la France à l’Espagne. Mais le pacte de 1815 (ndlr: ???) restaurant la paix entre les deux pays, rétablit les échanges commerciaux avec Cuba. C’est à la paix de 1815 que les maîtres rhumiers ont voulu rendre hommage. « Nous avons voulu faire un rappel de ce fait historique et rendre hommage à cette coutume de vieillissement en créant le rhum Pacto Navio. » raconte le maestro ronero.

Un challenge réussi ?

Produit à la distillerie San José, Pacto Navio est un assemblage de 10 rhums faits à partir de mélasses cubaines qui subit ensuite une finition partielle en fûts de Sauternes le tout en climat tropical. «Pacto Navio est 100 % vieilli avec les exigences et le climat de Cuba », un vieillissement qui confère au rhum  douceur et rondeur grâce aux traces de vin moelleux français et à une légère édulcoration. «On s’est rendu compte qu’on s’adressait à des consommateurs qui cherchaient plus d’authenticité et d’histoire, autour de ce type produit. C’est un rhum accessible qui présente de multiples facettes. Il est destiné autant aux femmes qu’aux  hommes car il se caractérise par un équilibre entre les côtés secs, vieillis et mielleux. » « Pacto Navio est conçu pour avoir un spectre d’arômes très divers à consommer en shot comme le veut la tradition ou accompagné de quelques glaçons. » précise-t-on encore chez Pernod-Ricard. Ce nouveau rhum cubain est sorti en novembre et en exclusivité en France, marché pilote pour la marque.

Pacto Navio

Notes de dégustation du producteur

Pacto NavioRobe : Pacto Navio présente une robe aux reflets acajou ambré intenses et lumineux

Nez : les arômes de fruits secs et  les notes florales soulignent la douceur et rappellent le miel, la vanille et le caramel des fûts de Sauternes

Palais : l’utilisation des fûts de Sauternes pour le finish de Pacto Navio révèle un palais équilibré et rond associant des notes de crème, de cannelle, d’épices et d’agrumes.

Finale : la longueur en bouche remarquable, de plusieurs minutes, témoigne de la richesse incontestable de ce rhum.

Pacto Navio, 70cl, 40%

Prix de vente indicatif : 45€ chez les cavistes.

This article is available in : Anglais Espagnol

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
preloader