Multi-Purpose Review & Magazine Theme

Moko Rum, le renouveau du rhum Bordelais

C’est à l’occasion de la 19 ème édition de Vinexpo Bordeaux, du 18 au 21 juin 2017, que la Maison Peyrat va lancer (ou plutôt relancer) sa marque de rhum : Moko Rum. 

La maison Peyrat, en réactivant cette marque de négoce, réveille une tradition bordelaise, ville où on peut encore aujourd’hui visiter les entrepôts qui abritaient les produit du commerce avec les Antilles. Car Bordeaux a été un des grands ports du rhum (et de l’esclavage mais c’est une autre histoire antérieure à la création de Moko). Avec ce lancement Moko précède de quelques mois, celui de Manikou à Marseille, autre grand port du rhum, dont le financement participatif est en bonne voie sur Ullule.

On vit décidément une époque formidable.

L’histoire du Moko Rum

En 1869, deux frères bordelais, Ernest et Maurice Lasserre, décident de créer leur marque de rhum : Moko. Ils sélectionnent des rhums importés de la Martinique et de la Jamaïque. Malheureusement, dans les années 60, la production prend fin pour des raisons économiques et familiales.

En 2017, la Maison Peyrat (les descendants) décide de relancer la production de rhum, remettant au goût du jour les méthodes utilisées par leurs aïeux.

La gamme Moko Rum

Les rhums importés sont vieillis plusieurs années au Panama puis ils sont affinés quelques mois dans des fûts de chêne utilisés pour le Cognac. La gamme se composera de trois références.

Moko Rum 8 ans : 

Moko Rum 8ansNotes de dégustations  (fournies par le producteur)

Couleur : Miel

Bouche : Ronde et veloutée

Nez : notes aromatiques de chêne vanillé, caramel et sirop d’érable parachevées par des effluves boisées, teintées de macadamia.

Finale : poivrée

PVC : environ 55 – 59€


Moko Rum 15 ans : 

Moko Rum 15 ansNotes de dégustations fournies par le producteur :

Un nez expressif qui s’ouvre doucement sur des notes de thé mêlées de cardamone et vanille. Après quelques secondes d’aération, des arômes de noix de cola séchée s’exhalent, rehaussées d’une touche épicée. La bouche, d’une rondeur envoutante, va vous offrir une expérience hors du commun qui ravira les amateurs de produits rares.

PVC : environ 81 – 85€


Moko Rum 20 ans :

Notes de dégustations fournies par le producteur :Moko Rum 20 ans

Un délicieux bouquet de caramel transcende le nez puis dévoile des parfums rares de vanille et de chêne avec une intensité de tabac. La structure corsée et complexe dévoile des effluves de figues, bourbon et noix grillées pour finir sur des notes qui évoquent le Cognac.

PVC : 100 – 105€

 


MOKO RUM

Disponible fin juin, dans un premier temps uniquement chez quelques cavistes en France. 

mokorum.com

Page Facebook

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez
Le Hors-série Mixologie

Merci pour votre inscription

Something went wrong.

preloader