Isautier : le renouveau après 170 ans de tradition

isautier2

 

Lorsqu’il débarque en 1832 sur l’île de la Réunion (qu’on appelle encore Bourbon à l’époque), Louis Isautier, originaire de Nogent-sur-Seine, n’a que 23 ans. Cela ne fait que quelques années que la culture de la canne à sucre s’est implantée sur l’île, remplaçant celle du café car la canne est moins sensible par les cyclones qui ravagent régulièrement cette partie de l’Océan Indien. Rejoint par son frère André, les Isautier s’allient avec une puissante famille de propriétaires terriens, les Orré, dont ils épousent une fille, Appolonie, et sa cousine germaine, Antoinette. Sans doute un mariage d’amour mais tout autant un mariage d’affaires car ces unions donnent naissance, en 1845, à une entreprise fondée sur le sucre de canne et le rhum qui perdure encore aujourd’hui. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
preloader