Entretien avec Cyrille Chevrillon du groupe Chevrillon

Cyrille Chevrillon et son groupe ont fait une apparition surprise dans le paysage rhumier en 2013 à la suite d’une double acquisition. En effet, en rachetant la société de production BBS (La Mauny, Trois Rivières, Dusquesne) et la société de distribution Dugas (Spécialiste du rhum), le Groupe Chevrillon se dotait d’un outil complet lui permettant d’agir sur l’ensemble de la filière, du producteur au consommateur. Dans un contexte à la fois incertain (fiscalité, pénurie de canne) et pourtant très porteur (l’engouement mondial pour le rhum), le savoir-faire de ce groupe d’investissement à échelle humaine, qui a longtemps présidé aux destinées des surgelés Picard, est à suivre avec attention dans un secteur, le rhum agricole, qui est en pleine mutation et qui se met notamment en ordre de bataille (voir les percées de Clément et Damoiseau aux Etats-Unis) pour conquérir les marchés export. Confessions.

Cyrille Chevrillon
Cyrille Chevrillon

On ne fait bien sur le long terme que ce que l’on aime.

Rumporter : Vous nous avez dit qu’à travers votre investissement vous avez le désir de défendre une idée de la qualité française. Est-ce que le rhum est votre danseuse, un espace de liberté ou un projet financier ?
Cyrille Chevrillon : Pour notre Groupe familial, notre investissement dans les spiritueux et en particulier dans Dugas et BBS n’est ni une danseuse ni un projet financier, mais une diversification à long terme dans un secteur que nous considérons comme très porteur; mais cela dit on ne fait bien sur le long terme que ce l’on aime et c’est vrai j’ai un grand attachement pour la Martinique et ses rhums. Les spiritueux ne représentent qu’une petite partie de notre groupe qui compte par ailleurs la compagnie d’assurances Albingia et le groupe Interflora, mais je pense que cette part augmentera significativement dans les prochaines années.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de commentaires

Leave a Reply

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vous devez avoir 18 ans

pour visiter ce site

X
preloader