Dégustation du Rivière du Mât Royal Reserve : le daily dram

Alors que nous quittions la route forestière de Bébour-Bélouve, laissant derrière nous le massif volcanique du piton des Neiges, nous sortîmes de la forêt de nuage pour atteindre les bassins vertigineux de la Réunion, ceux de l’est de l’île : au choc direct des alizées.

Ici la nature est tout aussi belle qu’elle a dû être brutale. Les fanjans du piton Dorseuil miroitent dans les bassins versants, vers le captage du bras Cabot qui achemine l’eau au puits de chute. Plus bas, entre les acquifères, une sente d’accès mène à une succession de vasques aux eaux cristallines qui longent la couverture des coulées basaltiques : maintenant les traces braconnières se précisent, imposant de sortir de la zone de confort. Nous sommes à mi-chemin. La descente devient vertigineuse. Les cordes se tendent alors que la ligne d’eau devient sinueuse : elles s’interposent entre le ciel et la cascade Citron. Enfin, après trois jours passés dans le ventre de la vallée de Takamaka, c’est plus facilement que l’on regagne cette place au soleil que la forêt du Cratère cache, comme déchirée par le temps. Devant nous, la poussière s’échappe vers un ciel assez fluide. Le port de pêche du Butor étale ses canaux à bichique alors que, derrière nous, les terrasses alluvionnaires se couvrent de savanes arbustives. C’est à ce moment précis que l’on voit la distillerie … plus loin sur la droite.

Créée en 1886, la distillerie Rivière du Mât est l’une des plus anciennes de l’île. Comme le cours d’une rivière peut évoluer dans le temps, le site de la distillerie a changé et se trouve, depuis 1984, entre rivière des Marsouins et ravine sèche, en la ville de Saint-Benoît. La mélasse utilisée vient toujours des sucreries du Gol et de Bois Rouge. Ici la procédure de vieillissement est dynamique, mélangeant des rhums d’âge et de fûts différents (fûts neufs français et anciens fûts de cognac) pour en élargir la palette aromatique. Le Royal Reserve sous étude fait partie de la nouvelle collection.

Rivière du Mât Royal Reserve, Rhum Vieux – Old Small Batch – 42%

Rivière du Mât Royal Reserve

Nez : suave et agréable, il fait preuve à la fois de beaucoup de richesse et de subtilité. Le fruité de l’orange se mêle ainsi à la châtaigne et c’est l’agréable sensation d’une crêpe Suzette qui reste au nez.

Bouche : l’élevage dynamique joue à plein et les notes de torréfaction s’égrènent l’une après l’autre évoquant le café au lait, la mousse au chocolat au lait et le miel de mandarinier. La ganache et la crème de marron complètent cet ensemble fin et gourmand.

Finale : avenante, elle commence sur la réglisse douce, se poursuit sur des nuances de fruits secs et macérés pour finir sur les marrons glacés. Quelques épices chaudes saupoudrent le tout. Sans doute le rhum présentant l’un des rapports qualité/prix les plus attractifs du marché.

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez
Le Hors-série Mixologie

Merci pour votre inscription

Something went wrong.

preloader