Multi-Purpose Review & Magazine Theme

Cave à Rhum : Christian de Montaguère

Combien de références en magasin ?

Plus de 1000, vu que je ne vais pas faire de comptes d’apothicaire.

Quelles sont les références les plus vendues ?

Les rhums agricoles premium dans la catégorie des rhums blancs et rhums de style latino pour les rhums vieux.

Rhum agricole blanc :  ils ont le vent en poupe, notamment grâce à l’essor des échanges avec les DOM (tourisme, connaissances etc.), mais aussi grâce à la créativité et la qualité grandissante en matière de produits  et de packaging.

Rhums vieux latino : leur succès repose beaucoup sur la force de marketing de ceux-ci, mais aussi sur un type de goût plutôt gourmand et consensuel, ainsi que des prix attractifs.

Plus précisément…

Blancs : Bologne Black Cane, le Rhum par Neisson, JM Macouba, La Favorite Cuvée Bel Air.

Vieux : Diplomatico 12 ans, Trois rivières triple millésime, Don Papa 7 ans, Bielle 2007 Brut de Fût.

Ambrés : Whisper, Maison La Mauny Héritage, Bologne ambré.

Cachaças : Abelha silver, Ypioca silver, Sagatiba velha.

Comment voyez-vous l’évolution du marché ?

Depuis l’ouverture de notre Concept store consacré au Rhum et à l’art de vivre aux Caraïbes, les ventes en boutique n’ont eu de cesse de progresser quant au Rhum. Nous assistons à l’arrivée régulière de nouvelles marques, ainsi qu’à la sortie permanente de nouvelles références.

Les salons et festivals consacrés au sujet, se multiplient, et tout concoure à démontrer la vitalité du secteur et que le Rhum est actuellement en train d’écrire une nouvelle page de son histoire. Je crois et j’espère que celle-ci  est loin d’être tournée …

La GMS propose de plus en plus de références, qu’est ce que cela vous inspire ?

A marché grandissant, formules remaniées. Cependant, dans un monde de plus en plus impersonnel, conseils et proximité entre acheteurs et vendeurs sont des privilèges qui sont plus appréciés qu’il n’y parait. Mais aussi, le Rhum devient de plus en plus « pointu » et là, le spécialiste y trouve toute sa place.

Quels rhums buvez-vous ?

Même si j’ai une tendance, qui est sans aucun doute naturelle vu mon pays d’origine, et qui porte sur les Rhums agricoles, je m’intéresse à tout, notamment lorsque le Rhum véhicule quelque chose en sus de son goût, tel histoire, culture, patrimoine …

Votre (vos) plus belle(s) rencontre(s) avec des producteurs ?

Sans faire de jaloux, car je pourrais en citer aussi d’autres, je m’arrête à un seul : les Rhums Bologne. Etant en terres de mon enfance, j’y connaissais de près ou de loin nombre de ceux qui y travaillent (tous services de l’Entreprise : des champs de canne aux bureaux).

Au-delà de la Distillerie elle-même, des histoires personnelles et des vécus nous lient, donc, cela s’explique.

Votre plus beau voyage sur les terres du rhum ou votre destination de rêve ?

Difficile de répondre car plusieurs ont été beaux voir très beaux, chacun en son genre : je dirais donc, Marie-Galante, La Martinique et le Guatemala.

Anecdote(s) marrante(s) avec des clients ?

J’ai eu l’occasion d’accueillir une grande personnalité de l’humour et du cinéma français, à la boutique, sans le repérer en tant que tel pour autant. N’étant pas particulièrement « addict » de la télé, je ne l’ai donc pas reconnu, même si son visage semblait ne m’être pas étranger.

Je lui  ai dit « Vous ressemblez beaucoup à quelqu’un que j’ai déjà vu à la TV , on a déjà dû vous le dire». Eclats de rire de sa part et la réponse a été «  C’est bien moi ». Je pensais que c’était une blague, mais les Clients entrant dans la boutique, le reconnaissaient tous, à leurs conversations immédiates sous cape. Éclats de rire encore devant cette réalité.

C’était donc bien vrai mais je ne dévoilerai ni son nom, ni ses achats. S’il lit cet article, il se reconnaitra . Eclats de rire de ma part, cette fois.

 


Christian de Montaguère

20 Rue de l’Abbé Grégoire, 75006 Paris

www.christiandemontaguere.com

Facebook

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Inscrivez-vous à notre newsletter et téléchargez
Le Hors-série Mixologie

Merci pour votre inscription

Something went wrong.

preloader