Rencontre avec Titouan Lamazou, artiste pour la paix

Nous avons d’abord rencontré Titouan Lamazou, artiste navigateur pour parler de la Cuvée La Belle heure, dont il a créé l’étiquette pour les Rhums HSE. Et puis le projet a évolué. Grâce à l’intermédiation complice de Florette Hayot, il a accepté de nous ouvrir en grand ses archives, auxquelles nous avons alors choisi de dédier un portfolio dans ce numéro de Rumporter. Mais nous reviendrons sur le projet ‘La Belle Heure’ dans le numéro imprimé pour le Rhum Fest. Rencontre avec un personnage hors normes.

Titouan Lamazou devant des fûts
Titouan Lamazou dans les chais Edouard Glissant – © HSE

Titouan Lamazou, ancien champion du monde de course à la voile et en solitaire, dessinateur, peintre, photographe, raconteur d’histoires, parti dès l’âge de 17 ans en bateaustop, n ‘est plus jamais revenu, sauf pour nous livrer ses carnets de voyages, dessins, photos et puis la paix de son regard, un oeil bienveillant qui sublime ses rencontres et donc l’Homme. Ce nomade tranquille a ainsi été sacré ‘Artiste pour la Paix’ en 2003 par l’UNE SCO, pour son monumental « Femmes du Monde », projet pour lequel il a dessiné des centaines de femmes pendant 7 ans. Titouan aime la démesure et ses projets, incessants, dépassent les horizons, et sont ‘titouanesques’ comme il en plaisante lui-même. La variété de ses techniques et de son art se complètent, évoluent et s’enrichissent les uns des autres, et serviront d’outils pour son projet éducatif, à destination des enfants de plusieurs pays, véhiculé par un bateau atelier, une nouvelle ‘école’ qui nous fait déjà rêver …
Titouan tranquillement, change le monde …

AG : Vous préparez une exposition pour l’été 2015 aux  » Foudres HSE Edouard Glissant » à la fois galerie d’art et espace de dégustation, quel en sera le thème ?
Titouan Lamazou : Nous avons sélectionné des œuvres issues de mon travail pour l’ouvrage Femmes du monde et plus particulièrement celles produites en Haïti, dans la Caraïbe, en Colombie, au Brésil et en Afrique. Seront exposées des gouaches ou acryliques sur papier et des photographies grand format qui sont les deux medias principaux que j’ai utilisés pour ce travail. On pourra aussi découvrir à cette occasion l’ensemble des dessins et des études qui retracent l’histoire de ma collaboration avec HSE pour la cuvée de « La Belle Heure ». Toutes les étapes et les différents projets d’étiquettes réalisés avant le dessin final sérigraphie. sur la bouteille. Et ils furent nombreux!

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Titouan Lamazou est dans Rumporter n°5

 

L’interview de Titouan Lamazou et un très beau portfolio de ses toiles est à retrouver dans le magazine Rumporter n°5 accessible en téléchargement pour les abonnés.

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vous devez avoir 18 ans

Merci de confirmer votre âge

X
preloader