Mixer les rhums de demain en Automne-Hiver

Dans ce dossier, je vous propose de découvrir les rhums idéaux à mixer pour la période automne-hiver durant laquelle les cocktails chauds à base de rhum ont toujours étés plébiscités par les consommateurs dans les bars.

mixologie-rumporterDans la première partie de ce volet, nous allons donc nous intéresser aux hot drinks. Les Toddies sont originaire des Antilles britanniques et dateraient du XVIIIe siècle. Ce sont des boissons chaudes servies dans des verres résistant à la chaleur. Ils se réalisent directement au verre et se composent d’un spiritueux, de sucre, allongés d’eau bouillante et agrémentés d’épices. Ils sont très populaires dans les saisons d’hiver à la montagne, notamment le Grog.

Pour réaliser des hot drinks, je préconise des rhums vieillis ou ambrés, épicés ou pâtissiers. Vous connaissez certainement le Hot buttered rum, mais l’avez-vous déjà dégusté ? Je l’ai revisité avec le ron Summum et la liqueur de cacao Giffard afin de le rendre accessible au plus grand nombre, c’est un hot drink gourmand. Une autre famille de hot drinks est celle des Egg Nogs, très populaires aux Etats-Unis durant les fêtes. Apparus au XIXème siècle, ils étaient à l’origine servis chaud et réalisés dans une casserole ! Ils se composent d’un spiritueux, de sucre, d’un jaune d’œuf, allongés de lait et garnis de noix de muscade râpé. Le rhum Whisper de tradition anglaise conviendra parfaitement aux cocktails chauds. Ce rhum d’Antigua peut se déguster sec et il est idéal en hot drink. Pour réaliser mon twist, j’ai incorporé du sirop de noisette à la place du sucre et un lait aromatisé à la vanille, c’est un hot drink revigorant sans être trop sucré.

Reste enfin le fameux Blazer du professeur Jerry Thomas. Voici une boisson garantissant le spectacle ! Mais prudence, ce cocktail enflammé doit être maîtrisé parfaitement afin de ne pas se brûler ou déclencher l’alarme à incendie ! Le blazer classique se compose d’un spiritueux, de sucre, de citron et d’eau bouillante. Pour réaliser votre blazer, il est essentiel de se procurer des jugs en inox et de s’entraîner avec de l’eau afin de parfaire la technique. La cassonade et les épices avec un rhum overproof permet de caraméliser le tout et d’apporter plus de rondeur au Blazer à la dégustation.

Le Mattuga Gold est un rhum issu de mélasse africaine et distillé au Royaume-Uni. Il apporte à ce Blazer un délicat goût de thé fumé, associé au Galliano vanille et à la Menthe Pastille, le résultat est surprenant. Au final, c’est un blazer aromatique et porté sur la fraîcheur. Lors de la période hivernale, une autre famille très intéressante est celle des Flips. Lorsque j’ai dégusté le ron extra Embargo au Rhum Fest, j’ai été séduit par son équilibre : il peut se déguster sec ou en cocktail.

L’Embargo Egg Sour est un twist du Egg Sour (présent dans le Savoy Cocktail book de 1930), un surprenant mariage entre les Flips et les Sours, l’Embargo combiné à la crème de pêche de vigne Merlet infusé à la muscade rend ce cocktail très exotique, idéal à tout moment en période froide.

S’il y a un cocktail qui peut se vanter d’être apprécié durant toutes les saisons, c’est bien le classique Old Fashioned récemment élu cocktail le plus populaire dans les 100 meilleurs bars à cocktails du monde. En marge de la Old Fashioned Week, je vous propose le Rum XO Old Fashioned, une version haut de gamme pour les puristes. Le ron Pasador XO est originaire du Guatemala. Associé à la liqueur de Cognac Café Merlet et au Suze bitters orange bergamote, cet Old Fashioned est à déguster lentement en soirée. J’ai également sélectionné des rhums haut de gamme afin de concocter quelques cocktails de dégustation.

Le dernier rhum de la gamme Malteco, le 25, m’a inspiré la création de l’Opera Cocktail. Un rhum haut de gamme, en cocktail qui doit être mélangé délicatement, avec peu d’ingrédients pour conserver un maximum de longueur à la dégustation. Le Grand Marnier Cuvée Louis-Alexandre sublime les notes d’oranges présentes dans le rhum ; quant au Fino, il apporte fraîcheur et délicatesse. L’Opera Cocktail doit être réalisé avec de la glace de qualité et servi très frais, il est idéal en digestif. Notre tour du monde du rhum se termine au Nicaragua. Trois références ont été lancées récemment (Añejo 5 ans, Blanco Reserva et 90 proof 7 ans), le Blanco Reserva 7 ans est vieilli intégralement en fûts de bourbon et filtré au charbon actif.

Pour réaliser mon twist du Daïquiri, si vous n’avez pas de Chartreuse MOF Sommeliers, vous pouvez utiliser la Chartreuse jaune. Enfin, le goût anisé de Pernod magnifie ce twist du Daïquiri.

 

LES RECETTES

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Vous devez avoir 18 ans

Merci de confirmer votre âge

X
preloader